Premières lignes : Demi-vie t. 3

Chères lecteurs et lectrices aimant la lecture,

La semaine dernière, j’ai commencé le tome 3 du roman Demi-vie de Magali Laurent publié par Les éditions de Mortagne.

Le rendez-vous hebdomadaire Premières lignes a été créé par Ma lecturothèque  et il vise à faire découvrir un livre au travers de ses premières lignes. Je vise à vous faire découvrir mes nouvelles lectures au travers de ses premières lignes et de sa 4e de couverture.

N’hésitez pas à me faire part de vos réflexions ou à inscrire en commentaire le lien de votre rendez-vous.

4e de couverture

« Le sacrifice d’Ysia a engendré le chaos. Dans un monde à la dérive, l’amour peut rapidement mener à la haine. Le Perfecto est tombé, ce qui a plongé le Jardin dans l’anarchie. Conscient du danger qui plane sur certains de ses membres, le groupe de Citoyens dirigé par Sacha franchit le champ de force, dans l’espoir de trouver une vie meilleure à l’extérieur.

Mais cette existence est-elle seulement possible ?

Semée de mort et de violence, leur route les conduit à un bâtiment inquiétant. Pour percer les mystères de cet endroit, Sacha et ses camarades doivent s’allier à des rebelles qui vivent dans la fore avoisinante, des individus ayant résisté, la demi-vie imposée il y a de nombreuses années. Toutefois, les intentions du chef de ces Affranchis restent difficiles à cerner, et lui faire confiance pourrait être risqué.

L’ordre établi par la Nouvelle Cité mondiale a engendré des ravages incommensurables que le groupe de Sacha veut fuir à tout prix. Mais une poignée de Citoyens perdu peut-elle vraiment donner naissance peuple libre ? »

Premières lignes

« Il y a quelque chose d’indescriptible à se regarder mourir.

Quelque chose de terriblement anormal.

Surtout quand le reflet de votre nouveau visage se superpose à celui de la personne que vous étiez. Celui qui se fane. Qui se vide de toute vie.

La professeure Ailene Moran a souvent l’impression d’évoluer en apesanteur, comme si elle était en suspens entre son corps de naissance et son corps d’emprunt. Ce corps qui n’est pas le sien, car il appartient à Ysia Wilson, une enfant au courage bien plus grand que celui de quiconque dans ce Jardin.

Le regard d’Ailene glisse jusqu’au moniteur. Puis il revient au cadavre en devenir qui se trouve dans la capsule régénératrice, en face d’elle. Le rythme cardiaque diminue dangereusement. Elle aurait dû mettre un terme à cette mascarade il y a des jours, mais n’a pas réussi à s’y résoudre. Son corps a montré une résistance exceptionnelle aux dommages que Merlin lui a fait subir. Les multiples opérations destinées à lui faire gagner quelques années de vie, voire à la rendre immortelle, ont eu pour conséquence de la transformer en créature difforme tout droit sortie d’un cauchemar. C’est le sort qui aurait également attendu Ysia si Ailene n’était pas intervenue, avec l’aide de l’adolescente, quand elles partageaient encore toutes deux la même tête.

-Tout cela est allé beaucoup trop loin, soupire-t-elle en posant son poing mécanique sur la surface vitrée de la capsule.

Elle appuie son front juste dessous, rivant son regard au visage ridé, de l’autre côté. À son visage. Vieux, pâle et défiguré. La capsule régénératrice fait presque office de sarcophage.

Une sonnerie retentit. Sans doute celle de l’interphone. Encore.

Ailene s’est enfermée, seule, au dernier étage de la Spirale pour pouvoir réfléchir calmement. La décision qu’elle arrêtera dans les prochaines heures marquera un tournant pour beaucoup de gens. Survivre et quitter le Jardin, comme elle voulait le faire avec Merlin. Ou rendre ce corps à sa propriétaire.

L’espoir est-il encore permis ? songe-t-elle. »

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

2 commentaires sur « Premières lignes : Demi-vie t. 3 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :