Mon avis… D. Gray-man t. 27

HOSHINO, Katsura. D. Gray-man : t. 27 (Bras-rouge et Pierrot le clown ). Paris : Glénat, 2021.

Shonen, plus de 27 tomes

J’ai découvert plusieurs des mangas que je présente grâce à la version animée de la série et D. Gray-man est l’un d’eux. Après près d’un an et demi d’attente, le tome 27 des aventures de l’exorciste Allen Walker vient de paraître au Québec. Aussitôt acheté et je l’ai dévoré!

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, D. Gray-man se déroule à la fin d’un 19e siècle imaginaire. Seuls les élus qui contrôlent l’Innocence, une arme anti-akuma, sont appelés exorcistes. Avec  l’Innocence, ils luttent contre le Comte Millénaire. Il est le chef des 13 Noé et il cherche à anéantir le monde grâce à de terrifiantes créatures appelées Akuma. Ces Akuma sont de puissantes armes construites à partir d’une âme, d’une tragédie et d’une étrange machine. Allen Walker est un jeune homme de 14 ans marqué par le sceau de Dieu, l’Innocence. Un dur combat s’engage…

Comme d’habitude lorsqu’il s’agit d’un tome qui continue une série, je ne sais pas si je dois en dire plus ou me taire. C’est pourquoi je me limiterai aux grandes lignes.

Dans le tome 26, Allen Walker est retrouvé par les membres de la Congrégation de l’Ombre. Certains sont contre lui et d’autres, comme le maréchal Tiedoll et Yu Kanda, lui viennent en aide. En se sauvant, grâce à l’arche, Allen amène Kanda avec lui et ils se retrouvent dans un champ auprès d’un arbre marqué par Mana.

Ce nouveau tome permet au lecteur de découvrir, enfin, la jeunesse d’Allen. Alors appelé « Bras-rouge », il est âgé d’environ 8 ans et il travaille pour le Cirque Garvey qui l’a acheté comme curiosité. En tournée à Edinston, en Angleterre, Bras-rouge se charge de nombreuses corvées dont la distribution des repas. À l’approche de Noël, il rencontre Mana D. Campbell alias Mana Walker, le nouveau Pierrot (clown triste) du cirque alors qu’il chante en pleine nuit. (La chanson est celle de l’arche, ci-dessous)

Le succès de Mana au cirque déloge Cosimo, l’Auguste (clown joyeux), de sa position de vedette. Alors, Cosimo se venge en tuant le chien de Mana, Allen. Voyant que Mana a de la peine, Bras-rouge essaie de le consoler et à partir de ce jour, Bras-rouge devient le partenaire de Mana.

Durant tout le chapitre, nous en apprenons plus sur la mission de Cross Marian, sur les Noé, sur le pilier (ce qui a causé l’effondrement du monde précédent) et sur l’histoire entre Mana et Néah. Avec l’ajout de tous ces détails, Katsura Hoshino démontre son savoir-faire au travers de somptueux dessins, des personnages attachants, d’une excellente planification de la série et d’une intrigue qui, au fur et à mesure qu’elle se dévoile, ne cesse de se complexifier tout en devenant toujours plus intrigante.

Comme je le mentionnais en commençant, j’ai dévoré le tome. Depuis cinq à six tomes, j’ai toujours l’impression d’être insatisfait. Cette impression me vient à cause des nombreuses questions qui s’accumulent et qui demeurent, pour le moment, sans réponse. L’autre raison est que je souhaiterais avoir et lire quelques tomes de plus tout de suite et maintenant!

Peu importe comment je me sens après la fin d’un nouveau tome de D. Gray-Man, j’attends le suivant avec patience et impatience, car avec Katsura Hoshino, c’est ce qu’il faut faire. L’attente du prochain tome renforce à chaque fois le plaisir que j’éprouve à lire D. Gray-Man.

J’espère vous avoir donné le goût de commencer la lecture de cette série qui risque de vous captiver.

Je vous laisse avec une phrase dite par Apocryphos dans la nuit (chapitre) 236 : 

«Tu seras anéanti par cet enfant Comte Millénaire. Et alors, son excellence le ”Coeur” reviendra à la vie.»

Présentation de l’auteure

Katsura Hoshino dessine depuis son plus jeune âge. Dès ses 18 ans, elle a été sélectionnée pour occuper un emploi d’animateur. (animateur ici prend le sens d’animer des images pour en faire une émission.) Après l’obtention de son diplôme et avoir travaillé quelque mois, elle s’est rendu compte qu’elle ne souhaitait pas reproduire les dessins des autres toute sa vie, mais en créer.

Katsura Hoshino a alors essayé le métier de dessinateur de livre d’images, mais elle n’a pu être publiée. Elle a ensuite enchaîné divers petits boulots avant d’être embauchée comme assistante de la mangaka Mizuki Kawashita. À la fin de 2002, son  second « one shot », Zone, paraît dans le Akamaru Jump. Puis, en 2003, son premier « one shot », Continue,  paraît dans le célèbre Weekly Shônen Jump. Plus tard, en 2004, la prépublication de D. Gray-man commence dans le Weekly Shōnen Jump. La série de Katsura Hoshino est un succès dans plus de 10 pays. 

Quelques faits sur la série : 

  • Au Japon, D. Gray-man est aussi populaire que Reborn!
  • Deux adaptations en anime ont été produites.
  • En 2007 et 2008, le manga était le 9e meilleur vendeur du Weekly Shōnen Jump.
  • Animeland lui a décerné, en 2006, le prix de la meilleure série manga.
  • Plusieurs interruptions de prépublication sont survenues à cause des problèmes de santé de l’auteur. Depuis 2009, le rythme de prépublication est d’un chapitre par mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :