Mon avis… Astérix et le Griffon

Conrad, Didier; Ferri, Jean-Yves. Astérix et le Griffon. Paris: Les éditions Albert René, 2021. 48 p.

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous présenter mon avis sur le tome 39 d’Astérix soit Astérix et le Griffon. Découvrons le mythique monstre « […] mi-aigle, mi-lion avec des oreilles de cheval […] »

4e de couverture

« Astérix, Obélix, Idéfix et Panoramix partent en quête d’une étrange et terrifiante créature. »

Autre article sur le sujet

Premières lignes : Astérix et le Griffon

Mon avis…

Le dernier tome d’Astérix que j’ai lu c’est Le papyrus de César en 2015. C’était alors la première collaboration de Ferri et Conrad sur un Astérix.

Il y a sept ans, je trouvais que les dessins des personnages étaient un peu différents par rapport à ceux d’Uderzo, mais qu’ils étaient suffisamment proches pour que ça demeure du Astérix. Aujourd’hui, c’est le même principe.

Dans cette aventure en plein Barbaricum (Magna Germania et Sarmatia), Jean-Yves Ferri propulse le trio gaulois à la rescousse d’un druide ou un chaman et son village face à la menace imminente des Romains!

En rose l’Empire Romain.

Dans ce village miroir à celui en Armorique, Ferri introduit beaucoup de nombreux personnages dans l’univers qui a conquis tant de personnes. Notons entre autres : 

  • Cékankondine (Chaman/Druide comme Panoramix)
  • Gasturbine (ancien comme Agecanonix. Il en a aussi le look.)
  • Garozépine (fromager, équivalent d’Ordrafabétix. Il en a aussi le look.)
  • Kolonarine (menuisier, équivalent de Cétautomatix. Il en a aussi le look.)
  • Barovomaltine (livreur de rondin, équivalent d’Obélix. Il en a aussi le look.)
  • Maminova (guerrière comme Astérix.)

Un élément qui a diminué mon expérience de lecture c’est l’emploi du schwa : Ǝ. COMMƎ LE TƎXTƎ ƎST ƎCRIT ƎN MAJUSCUƎ, C’ƎST UNƎ PLAIƎ À LIRƎ. DƎ PLUS, JƎ N’AI MALHƎUREUSƎMƎNT PAS RƎUSSI À TROUVƎR COMMENT PRONONCƎR CƎTTƎ LƎTTRƎ… 

Désolé pour le calvaire de lecture de ces deux phrases, mais retournons aux personnages. C’est le tour de présenter de nouveaux noms romains : 

  • Atuatuque (légionnaire)
  • Terrinconus (géographe de César)
  • Dansonjus (centurion)
  • Jolicursus (venator [gladiateur spécialisé dans les combats avec des animaux])
  • Trodéxès de Collagène (explorateur grec)
  • etc.

Certains de ces noms m’ont fait sourire, d’autres m’ont laissé indifférent et certains me semblent incompréhensibles. Par exemple, je n’ai pas compris la référence du personnage de Maminovna. Ou bien encore, Barovomaltine que j’ai dû chercher sur Google afin de trouver la référence à une barre de chocolat absente au Québec. Bref, si on vise l’international, on doit se réajuster. Ce qui forge, notamment, des classiques, ce sont ses références compréhensibles par la majorité.

Parmi les personnages romains, j’ai bien aimé les deux Scythes et les farces qui les accompagnent. En voici quelques-unes…

  • « Les guides, deux Scythes spécialisés…» (référence aux sites de voyages ou à AirBnB)
  • « Nos Scythes ont été attaqués! » (référence au piratage informatique)
  • «… Les Scythes, tenez la corde et restez bien en ligne.» (en ligne et hors ligne)

En se basant sur la carte présentée précédemment, je peux affirmer que Ferri parle du peuple iranien Scythes. (De -8 avant à 3 siècles après Jésus-Christ)

Assez parlé des personnages, parlons bouffe! En me remémorant d’anciens albums d’Astérix, je constate qu’Obélix est celui qui introduit les nouveaux aliments rencontrés lors de leurs voyages. Pour n’en citer que deux, Astérix la grande traversée (et les « Indiens » ) et les glouglous (Dindes) et dans Astérix chez les Bretons c’est le sanglier à la menthe. Cet album n’y fait pas exception avec le thé au lait de jument fermenté et avec le fromage fermenté.

Conclusion

J’ai bien aimé lire cette courte Bd de 48 pages. En plus des nouveaux personnages aux noms particuliers, certains passages m’ont fait sourire alors que d’autres m’ont laissé indifférent. 

Parmi ces passages, les nombreuses aventures de Terrinconus et Jolicursus qui ont eu lieu par le passé ont donné lieu à des tirades qui ont égayé la lecture. 

Est-ce que l’expédition romaine trouvera le griffon?

Bonne découverte!

Un avis sur « Mon avis… Astérix et le Griffon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :