Mon avis… Death Note Short stories

Ohba, Tsugumi; Obata, Takeshi. Death Note Short stories. Bruxelles : Kana, 2021. 

Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous présenter mon avis sur le manga Death Note Short stories.

4e de couverture

« Ces histoires courtes nous replongent avec délectation dans l’univers de « Death Note » que vous, chers lecteurs, avez hissé au rang de série culte!

Et quel bonheur de croiser à nouveau Ryûk, L, Near et Kira au détour de pages inédites! »

Autre article sur le sujet

Premières lignes : Death Note Short stories

Mon avis…

Ce nouveau recueil, basé dans le monde de Death note, comporte cinq histoires et une section de strip en 4 cases. Afin d’avoir la meilleure expérience de lecture possible, je me suis réfréné et j’ai uniquement lu une histoire par jour. Et ça semble avoir été une bonne stratégie, car la partie que j’ai le moins aimée, c’est le strip en 4 cases… Dans ce recueil, de nombreux dieux de la mort font leur apparition et ils semblent tous obsédés par les pommes!

C Kira

Cette histoire commence par une mise en contexte afin de situer le lecteur 9 ans après Death note (2013). Puis, un death note est utilisé. Pour cette histoire, ce n’est pas tant le chemin ou l’enquête que refusait Near (L) qui était intéressant, mais la fin originale ou Ryûk et Meadra (deux dieux de la mort) discutent de l’expérience…

A Kira

A Kira commence exactement là ou C Kira s’est terminé en 2013, mais on saute rapidement vers un présent en 2015 avant de revenir en 2013, puis retour définitif en 2015.  Bref, il faut être bien éveillé en lisant les premières pages. J’ai bien aimé l’utilisation qu’a fait Minoru du death note et l’apparition d’un personnage américain obsédé par ses cheveux… Néanmoins, la fin n’a pas été à la hauteur de mes attentes et elle est discutable. Pour moi, cette histoire est la meilleure du recueil. 

Gags en 4 cases (strip)

Comme je l’ai annoncé précédemment, c’est cette section que j’ai le moins aimée de tout le recueil et c’est sûrement dû à une simple question de goût. Je vous laisse découvrir les déboires de Light avec Ryûk et son obsession des pommes…

L – One Day

Ah bon! Vous saurez tout sur L!

L – The Wammy’s house

Cette histoire est intéressante, car elle montre l’arrivée de L à la Wammy’s House et comment il a subvenu aux besoins financiers de Wammy en plus de se découvrir une passion pour les énigmes et en particulier les enquêtes policières insolubles…

Tarô Kagami

L’histoire de Tarô Kagami était intéressante en plus d’apporter une fonction inédite du death note. Cependant, tout n’est pas clair dans le déroulement de celle-ci. Néanmoins, c’est d’après moi la seconde meilleure histoire du recueil. De plus, qui sait ce qui peut se passer avec une fin ouverte…

Conclusion

Bien que je ne sois pas un admirateur de Death note et que j’ai aimé avec parcimonie sa lecture, je reconnais qu’il s’agit d’un classique du manga. Malgré tout, j’ai passé du bon temps à  lire ce recueil histoire après histoire et jour après jour.

Bonne découverte!

Un avis sur « Mon avis… Death Note Short stories »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :