Mon avis… Overlord t. 1

MARUYAMA, Kugane; OSHIO, Satoshi; MIYAMA, Hugin. Overlord.  Chennevières-sur-Marne : Ototo manga, 2015.

Seinen, plus de 14 tomes

J’ai découvert Overlord par la série d’animation et j’ai entamé le manga par l’achat d’un paquet deux pour un. Jusqu’à présent, je retrouve bien l’univers que j’ai découvert grâce à l’anime.

Résumé rapide

2138

Après 12 ans en ligne, le célèbre DMMORPG Yggdrasil fermera dans quelques heures… Après avoir revu plusieurs de ses camarades, Momonga reste connecté jusqu’à la fermeture du serveur à minuit. Étrangement, le temps s’écoule et le serveur ne ferme pas…

Intrigué, Momonga constate qu’il ne peut plus joindre les administrateurs, que le jeu n’a plus de menu et que les personnages non joueurs (PNJ) prennent vie. Il décide alors de collecter de l’information sur le nouveau monde dans lequel il se trouve et de le conquérir!

Présentation des auteurs

Le manga Overlord est l’œuvre de trois créateurs, Kugane Maruyama, Satoshi Oshio et Hugin Miyama. 

Kugane Maruyama a commencé la publication de sa série de romans (light novel) en 2010. D’abord publié uniquement en ligne, Maruyama attire l’attention des éditeurs et le premier tome relié paraît en juillet 2012. Depuis, la popularité de la série a commencé à augmenter. Lors d’une entrevue pour la parution du 14e tome en 2020, Maruyama a dévoilé que sa série de roman touchait à sa fin et qu’elle comportera fort probablement 17 tomes.

Comme pour plusieurs romans japonais très populaires, une adaptation en manga est créée à partir de 2014 par le scénariste Satoshi Oshio et le dessinateur Hugin Miyama.

Des adaptations en anime ont également été faites depuis 2015. À ce jour, trois saisons ont été produites et une quatrième est attendue.

Déroulement de l’histoire

L’histoire commence de façon lente en présentant au lecteur, Momonga, un joueur de la première heure d’Yggdrasil. Momonga se remémore l’origine du jeu, de la guilde Ainz Ooal Gown et de ses membres. Puis, le premier chapitre se conclut par l’appel au rassemblement des gardiens de la guilde ordonné par Momonga. 

Après ce premier chapitre, plutôt long et chargé d’informations sur Yggdrasil, j’étais plus intrigué par la suite de l’histoire qu’accroché par la quête, encore inexistante, du personnage principal. Mon impression de ce premier chapitre se résume en quelques mots : mais où s’en va l’histoire?

Le chapitre deux m’a semblé plutôt court et simple. Puisque le serveur est encore ouvert, Momonga décide de l’explorer et d’en apprendre davantage sur ce monde qui semble inédit. En voyant la beauté de ce nouveau monde, Momonga décide de s’approprier ce « coffre à bijoux ». Alors que ce monde se dévoile, Momonga découvre un village qui subit une attaque et il décide de commencer son royaume en sauvant le village. Le chapitre se termine par la poursuite de l’explication du monde d’Yggdrasil et il donne un aperçu de la puissance de la guilde dirigée par Momonga.

Ce second chapitre est la continuité directe du premier soit une explication et une découverte d’Yggdrasil. À la différence du premier, Momonga a désormais une quête, découvrir ce monde et instaurer le règne d’Ainz Ooal Gown!

Dans le troisième et dernier chapitre du tome, Momonga entreprend et conclut un combat afin de délivrer le village de Carne des hommes de la sainte écriture du soleil. À la suite de ce combat, Momonga met à jour ses quêtes en y ajoutant : découvrir les autres joueurs d’Yggdrasil.

C’est durant le chapitre qui clôture ce tome que j’ai accroché au manga et a l’anime. Bien que l’auteur nous explique durant tout le premier tome que la guilde d’Ainz Ooal Gown est  puissante et renommée dans l’Yggdrasil, le lecteur comprend la réelle puissance de Momonga lorsqu’il affronte les hommes de la sainte écriture du soleil. À ce moment, on s’aperçoit que Momonga est un peu un One punch man, un homme qui cherche quelqu’un qui lui permettra de déployer plus de puissance et qui lui fera repousser ses limites.

Conclusion

J’ai apprécié la lecture de ce premier tome et j’ai hâte de continuer ma lecture afin de suivre les aventures de Momonga, de connaître pourquoi il peut toujours se connecter à l’Yggdrasil et de savoir s’il parviendra à conquérir le nouveau monde qui l’entoure.

Avec ce résumé, j’espère vous avoir donné le goût de commencer la lecture de cette série qui risque de nous surprendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :