Mon avis… Locke and key t. 1

HILL, Joe; Rodriguez, Gabriel. Locke and key : Bienvenue à Lovecraft : t. 1.  Montreuil : Milady, 2010.

6 tomes 2010-2014

J’ai emprunté à ma bibliothèque locale Locke and Key il y a quelques semaines. Je dois la découverte de ce comics à Netflix! Comme plusieurs, j’ai d’abord été captivé par le résumé de la série et par sa bande-annonce.

Résumé

Après le meurtre de leur père, Rendell Locke, Bode, Kinsey, Tyler et leur mère Nina Locke déménagent de la Californie vers le manoir familial situé à Lovecraft dans le Maine. Espérant refaire leur vie à Key House, le manoir, les Locke commencent leur nouvelle vie, mais, petit à petit, le manoir dévoile des secrets qui changeront leurs plans…

Présentation des auteurs

Locke and key est l’œuvre du fils de Stephen King, Joseph Hillstrom King qui utilise le nom de plume, Joe Hill. Il est un écrivain prolifique des États-Unis. Ses genres préférés sont le merveilleux, le fantastique et l’horreur. Le scénario provient de Joe Hill, mais c’est le talent du dessinateur et encreur Gabriel Rodriguez qui donne magiquement vie à l’histoire.

Le prix British Fantasy du meilleur comics ou roman graphique a été décerné à Locke and Key en 2009 et en 2012.  Quant au prix Eisner de 2011 pour le meilleur scénario, il a été accordé à Joe Hill.

Déroulement de l’histoire

Les aventures des Locke commencent par un retour dans le passé montrant le meurtre de Rendell Locke. Chaque chapitre comporte une partie passée et une partie présente qui nécessite une attention du lecteur afin de bien voir l’encadré délimitant les parties. Chacune des parties d’un chapitre nous tient en haleine grâce à une ambiance sombre et des dessins bien faits.

Ces illustrations montrent le talent de Gabriel Rodriguez. Étant les seuls dessins que j’ai vus de ce dessinateur il m’est impossible de comparer ses œuvres, mais si je me fie uniquement à Locke and key, je peux affirmer que son style est particulier. Ses personnages sont dessinés en mélangeant plusieurs styles. Les visages sont anguleux avec de grands yeux à la manga et une expressivité contagieuse tandis que le décor est si réaliste qu’on croirait y être. Le réalisme des décors, des objets et des clés est fascinant.

Je ne peux pas ne pas parler des clés de Key House. Bien que nous en sachions peu sur les clés, les pouvoirs surnaturels qu’elles confèrent sont incroyables. Parmi les clés découvertes, il y a la clé et la porte-fantôme, le passe-partout, la clé de genre et la clé de tête. En feuilletant le tome deux, j’ai découvert ces dessins extraits du journal de Benjamin Pierce Locke (personnage du roman) qui explique le pouvoir de ces clés.

Conclusion

Après avoir adoré la première saison de Locke and Key, j’ai apprécié la lecture de ce premier tome des aventures des enfants Locke. Il est également intéressant de constater les petites divergences entre le comics et la série Netflix.

Néanmoins, bien que brillamment dessiné, le style de dessin que Gabriel Rodriguez emploie pour les visages me laisse une impression de malaise que je ne sais expliquer. Est-ce voulu? Est-ce pour amplifier l’ambiance sombre? Est-ce juste le contraste entre l’environnement réaliste et un visage de comics? Je ne saurais dire, mais il est certain que je veux connaître la suite de l’histoire.

Et vous, que feriez-vous avec de telles clés?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :