Le mardi sur son 31 : Le journal de ma disparition

Chers amants et chères amantes de la lecture,

Le rendez-vous hebdomadaire Le mardi sur son 31 a été créé par Les bavardages de Sophie et il vise à présenter, le mardi, la citation d’une phrase ou plus provenant de la page 31 de sa lecture en cours.

Ce mardi, je vous présente un extrait de Le journal de ma disparition de Camilla Grebe.

« Une ombre se faufile entre les conifères, rampe entre les branchages. Un loup ? Cette pensée surgit alors que je sais qu’il n’y a pas de loups dans les parages. Il n’y a que des élans, des chevreuils, des renards et des lièvres. L’espèce la plus dangereuse d’Ormberg, c’est l’homme – et c’est mon père qui le dit. »

Pour en savoir plus

Premières lignes : Le journal de ma disparition de Camilla Grebe

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

6 commentaires sur « Le mardi sur son 31 : Le journal de ma disparition »

Répondre à Les paravers de Millina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :