Rigodon : Le temps d’une dinde

L’histoire de cette chanson, qui bien que non traditionnelle s’est imposée comme telle, est des plus singulière.

Michel Barette est un humoriste, acteur et animateur québécois. En 1984, lors d’une pratique pour une pièce de théâtre où il joue deux rôles, un vieux et un jeune, le metteur en scène expose un problème. Le changement d’habillement entre les deux rôles est trop long. En voulant faire rire, Michel Barette se présente sans son dentier pour le rôle du vieux. La solution est acceptée immédiatement!

Durant un festival à Alma, on demande à Michel Barette de présenter Marjo (chanteuse québécoise) avec le vieux personnage de la pièce de théâtre. Puisqu’il n’est pas l’auteur du personnage Michel Barette refuse, mais il propose de créer un personnage âgé pour l’occasion : Roland Hi! Ha! Tremblay. Le prénom Roland a été choisi parce que Michel Barrette le trouvait drôle, Hi! Ha! provient d’une chanson du groupe Harmonium et Tremblay, a été retenu, car cet humoriste vient du Saguenay (nom de famille très présent dans cette région).

Puisque Roland est une de ses créations, Michel Barette réutilise le personnage. Rapidement, Roland Hi! Ha! Tremblay gagne en popularité et l’on propose à Michel Barette de créer une chanson de Noël pour Roland Hi! Ha! Tremblay.

La chanson humoristique à répondre Le temps d’une dinde voit le jour peu de temps avant Noël 1988 sous la forme d’un album. En trois jours, 40 000 albums sont vendus. Le disque compile 256 000 exemplaires vendus!

Plusieurs versions de la chanson existent. La version humoristique de Michel Barette sur le disque (vidéo ci- dessous), une version parodique de Michel Barette que l’on peut entendre au début de l’Entrevue du 31 décembre 2020 avec Michel Barette et une version créole par Richardson Zephir.

Paroles et explications

Bonsoir, c’est moé Hi! Ha! Tremblay ( bis )
Est-ce que ça vous tente de chanter ( bis )
Est-ce que vous êtes de bonne humeur ( bis )
Est-ce que vous êtes un répondeur ( bis )
Voici r’venu le temps des fêtes ( bis ).
Encore 15 jours de mal de tête ( bis )
On va chanter n’importe quoi ( bis )
Oui mes amis ça va comme ça

Les femmes su’l’ventre ( bis )
Leux chums déhors ( bis )
Hi Ha au centre, ( bis )
hi ha nu corps, ( bis )
Pis à minuit ma tante qui dit
C’est le temps d’la dinde, dinde, dinde, swing la bacaisse*
Prends donc des atocas**.
Encore d’la dinde, dinde, dinde
La damné dinde du jour de l’an
Oui je l’aurai su’l’estomac longtemps ( bis )

Tout le pays est dans la joie ( bis )
Mon oncle Ti-Guy lui y renvoie*** ( bis )
Les jeunes s’amusent dans le sous-sol ( bis )
La p’tite Jacqueline est avec Paul ( bis )
Le p’tit Jésus est dans l’étable. Pis la tourtière est pas mangeable

Les femmes su’l’ventre ( bis )
Leux chums déhors ( bis )
Hi Ha au centre, ( bis )
hi ha nu corps, ( bis )
Pis à minuit ma tante qui dit
C’est le temps d’une dinde, dinde, dinde, swing la bacaisse*
Prends donc des atocas**.
Encore une dinde, dinde, dinde
La sacré dinde du jour de l’an
Oui je l’aurai su’l’estomac longtemps ( bis )

Plus tard nous irons nous coucher ( bis )
Quéqu’part vers le 7-8 Janvier ( bis )
Bien abriés sous nos couvartes**** ( bis )
La tête sur une débarbouillette***** ( bis )
Mais pour l’instant d’une même voix
Chantons ensemble une dernière fois

Les femmes su’l’ventre ( bis )
Leux chums déhors ( bis )
Hi Ha au centre, ( bis )
hi ha nu corps, ( bis )
Pis à minuit ma tante qui dit
C’est le temps d’une dinde, dinde, dinde, swing la baguaisse*
Prends donc des atocas**.
Encore une dinde, dinde, dinde
La damné dinde du jour de l’an
C’est le temps d’une dinde, dinde, dinde, swing la bacaisse*
Prends donc des atocas**.
Encore une dinde, dinde, dinde
La damné dinde du jour de l’an
Oui je l’aurai su’l’estomac longtemps ( bis )

*swing la bacaisse : Dans ce contexte, c’est un appel à passer à table.

**atocas : fruit de l’airelle des marais. Communément appelé canneberge. La canneberge est souvent servie en gelée, compote ou confiture avec la dinde.

***renvoie : expulser, chasser, renvoyer, dégurgiter, régurgiter, rendre, vomir, restituer, etc. Dans ce contexte, mon oncle Ti-Guy vomit.

****débarbouillette : petite serviette carrée utilisée pour effectuer sa toilette.

****couvartes : couvertures.


2 commentaires sur « Rigodon : Le temps d’une dinde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :