Mon avis… Vinland Saga t. 24

YUKIMURA, Makoto. Vinland Saga : t. 24. Paris : Kurokawa, 2021.
Shonen, plus de 25 tomes.

Depuis quelque temps, j’essaye de rattraper le retard que j’ai dans la création de mes articles. Aujourd’hui, je vous présente le tome 24 de Vinland Saga que j’ai lu à la fin aout.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série Vinland Saga, c’est l’histoire de Thorfinn qui après avoir vécu pour la vengeance et avoir été sur les champs de batailles durant une dizaine d’années devient un esclave avant de pouvoir racheter sa liberté au terme de nombreux efforts. Alors libre, Thorfinn s’engage sur la voie de la non-violence et planifie la création d’un nouveau pays au Vinland.

Résumer 24 tomes en 4 lignes et des poussières, ce n’est pas l’idéal, mais de cette façon j’évite de divulgâcher trop la série. De plus, je suis convaincu que vous pouvez trouver des résumés plus exhaustifs si vous ne connaissez pas encore cette série.

Comme d’habitude lorsqu’il s’agit d’un tome qui continue une série, je ne sais pas si je dois en dire plus ou me taire. C’est pourquoi je me limiterai aux grandes lignes.

4e de couverture

De retour de son voyage commercial à Byzance, Thorfinn a désormais l’argent nécessaire pour financer son projet de colonie. Il ne reste qu’à trouver des volontaires et à réunir tout le nécessaire au long voyage qui les attend.

Néanmoins, certains seront réticents à laisser tomber l’épée…

Mon avis…

Le tome 24 de Vinland Saga tient un peu plus du genre du récit de vie que du genre action et combat. Alors qu’il est de retour en Islande, Thorfinn fait toujours le cauchemar où il grimpe une falaise en tirant ceux qu’il a précipités dans la mort. La scène est très semblable à celle aperçue lors de l’arc ou il était esclave à la ferme de Ketil. Ce songe récurrent et la présence de Hild, nous rappellent que Thorfinn tente toujours de racheter les fautes qu’il a commises au nom de la guerre.

Le tome commence donc avec le cauchemar avant de présenter l’itinéraire et la durée du voyage de Thorfinn soit environ 50 jours.

(Islande au Groenland (14j.), Groenland au Helluland (14j.), Helluland au Markland, Markland au Cap aux épaves (7j.), Cap aux épaves au Vinland (1j.))

Par la suite, l’auteur présente le recrutement de Thorfinn au travers du Thing (l’assemblée des hommes libres). Puis de nombreuses discussions de Thorfinn, de ses amis et de ses collègues viendront alimenter l’histoire des réflexions concernant les outils et la politique. Bien que ces discussions soient peu enlevantes, elles apportent un aspect historique au manga qui plaira à plusieurs, tout en posant un peu plus l’univers de Vinland Saga. Depuis le début du manga, de nombreux éléments historiques sont venus se greffer à la fiction et c’est encore le cas.

Cordelia, tiré du tome 24

En plus de ces éléments historiques, l’arrivée d’un esclave de Halfdan qui souhaite se joindre au voyage viendra pimenter le récit. Au premier coup d’œil, on y voit une répétition des événements du tome un qui avait entraîné un conflit avec Halfdan. Cependant, Thorfinn prend la voie des pourparlers en se reconnaissant dans cet esclave et en reconnaissant en lui  un ancien adversaire. Thorfinn interviendra en faveur de Cordelia auprès d’Halfdan afin qu’il l’accompagne au Vinland.

J’en ai probablement assez dit, voire trop sur Cordelia. Alors je m’arrêterai ici à ce sujet. Pour le moment, je ne sais pas ce que ce nouveau personnage apporte au groupe et à l’histoire, mais je demeure convaincu que Yukimura ne l’ajoute pas uniquement pour faire plaisir à son lectorat.

Outre l’arrivée de Cordelia, un moment fort de ce tome réside dans le débarquement de Sigurd, de sa femme et de leur enfant en Islande après deux ans d’absence. Lors de cette scène, on remarque l’euphorie de la femme de Halfdan de revoir son fils, mais également de découvrir qu’elle est devenue grand-mère. D’un autre côté, Halfdan est sombre et il présente une tête à faire peur. Cependant, ce sévère grand-père est à son tour conquis lorsqu’il entend : « papi ». Il n’en fallait pas plus pour enflammer son ardeur et déclarer l’enfant héritier du domaine!

Conclusion

Bien que l’attente entre deux tomes soit longue, le lecteur est toujours grandement récompensé pour sa patience. On sent que le mangaka y met tout son cœur afin de rendre le scénario vivant et cohérent en plus de donner de magnifiques planches savamment détaillées qui animent l’histoire et les personnages.

Selon Yukimura, l’histoire est entrée dans son arc final et les aventures de Thorfinn vers le Vinland s’achèveront dans environ quatre tomes.

Ce tome est plus calme que les derniers, néanmoins j’ai apprécié tous les éléments et événements que l’auteur a inclus. En un sens, Thorfinn est revenu à son point de départ. Le rappel des événements déclencheurs nous montre qu’il a grandi et qu’il s’est assagi.

Que vous connaissiez ou non Vinland Saga, j’espère que cet avis vous aura donné l’envie de découvrir la série.

Puisse Thorfinn trouver enfin la paix qu’il recherche.

La première saison de Vinland Saga est disponible sur Prime video et elle couvre le premier arc de la série. En juillet, la saison 2 était en production.

Un avis sur « Mon avis… Vinland Saga t. 24 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :