Le mardi sur son 31 : Effroyables jardins

Chères lecteurs et lectrices aimant la lecture,

Le rendez-vous hebdomadaire Le mardi sur son 31 à été créé par Les bavardages de Sophie et il vise à présenter le mardi une citation d’une phrase ou plus provenant de la page 31 de sa lecture en cours.

Ce mardi, je vous présente un extrait de Effroyables jardins de Michel Quint publié chez Folio.

[…] un gradé essoufflé qui déboule […] et miracle, on nous fusille pas!

Et la peur elle est seulement venue là, de sentir qu’on aurait aussi bien pu ne plus rien sentir, elle est venue du coup qu’on se sentait survivre !

Pour en savoir plus

Premières lignes : Effroyables jardins

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Un avis sur « Le mardi sur son 31 : Effroyables jardins »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :