Mon avis… Les enfants de d’Hara : tome 2

Goodkind, Terry. Les enfants de d’Hara : tome 2 Les carnassiers de la haine. Paris: Bragelone, 2019.

Aujourd’hui, je vous présente mon avis sur le tout dernier livre merveilleux que j’ai lu, Les enfants de d’Hara tome 2.  

4e de couverture

« Des jumeaux, un garçon et une fille. 

Est-ce l’avenir de D’Hara qui grandit dans le ventre de Kahlan ? Un futur sorcier de guerre et une nouvelle Inquisitrice… En d’autres circonstances, cette annonce de Shale, la magicienne-voyante, ravirait l’âme de Kahlan.

Or par ces temps sinistres où les hordes de la Déesse d’Or menacent de déferler sur le monde, ce n’est qu’un tourment de plus. Car les deux enfants et leur mère seront des cibles prioritaires pour les envahisseurs. Une source d’angoisse qui risque fort de peser sur Richard au moment décisif du combat à venir…  »

Autre article sur le sujet

Premières lignes : Les enfants de d’Hara : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Mon avis : Les enfants de d’Hara : tome 1

Mon avis…

Dans mon avis sur le tome 1 de la série, je mentionnais que j’avais précédemment lu le tome 2 il y a quelques années. C’est sans surprise qu’au fil de ma lecture, quelques passages me revenaient en mémoire un peu avant de les lire.

Outre ces impressions de déjà vu, ce second tome rappelle des éléments de la série L’épée de vérité. Parmi ces éléments, certains sont uniquement nommés comme la voyante Shota, d’autres sont expliqués à la magicienne-voyante Shale et d’autres encore ne font qu’une brève apparition comme la sliph.

Sliph : anciennement une magicienne transformée par la magie lors des grandes guerres afin de devenir un moyen de transport, cette créature humanoïde de vif d’argent permet aux détenteurs de don (sorciers, magiciennes, voyant et voyantes, prophètes, etc.) contrôlant la magie additive et soustractive de rallier des lieux lointains en peu de temps.

Parmi ces éléments, j’ai pris plaisir à lire le passage où les Mord-Sith et Kahlan parlent de façon ambiguë des plans fous de Richard devant une bibliothèque avec des fauteuils laids qui ont un pouvoir de laideur. En voici un extrait écourté et paraphrasé :

« La seule chose qui détonnait, dans ce secteur du niveau supérieur, c’était les horribles fauteurs à rayures orange. D’une laideur repoussante, ils se révélaient en plus très inconfortables. […] ces fauteuils […] sont là pour décourager les gens de trainer devant la bibliothèque [, car] il faudrait être fou [comme Richard] pour utiliser la [bibliothèque] aux fauteuils à rayures orange » puisque c’est un champ de protection « pour des sorts très dévastateurs. »

De plus, pendant que tout le monde discute des fauteuils, Richard est dans la bibliothèque pour récolter des précisions sur l’apparence et sur ce que sont les hommes griffonnés qu’on appelle carnassiers de la haine ou Hurleurs. À un moment, la colère et la fureur, nécessaires aux pouvoirs d’un sorcier de guerre comme « le messager de la mort » (Richard), seront relâchées afin de protéger son royaume, son monde et ceux qu’il aime. 

Les combats ne font que commencer…

Conclusion

Au terme de la lecture de ce second tome, je constate que l’auteur aurait pu réunir les deux premiers tomes en un seul volume, car l’homme griffonné et les carnassiers de la haine ne sont qu’une seule et même espèce.

Néanmoins, cette scission en deux tomes n’enlève rien ou n’ajoute rien au récit. Tout au long des événements du second tome, l’histoire passe par des phases explicatives, des phases de combat, des moments « gore » et d’autres, tendres.

J’ai bien aimé que l’auteur rappelle aux lecteurs certains éléments, vus durant la série L’épée de vérité, dont la bibliothèque champ de force ou bien la sliph.

Après que la sliph ait annoncé que Kahlan est enceinte, comment réagira Richard? 

La réponse se trouve au début du tome trois!

6 commentaires sur « Mon avis… Les enfants de d’Hara : tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :